Type to search

Ebola : “On peut gu?rir vite” Deux malades d’Ebola gu?ris ? Goma.

Share

Les autorit?s sanitaires congolaises ont annonc? mardi la gu?rison de deux malades d’Ebola apr?s onze jours de traitement ? Goma, dans l’est de la R?publique d?mocratique du Congo, une nouvelle preuve de l’efficacit? de deux mol?cules r?cemment mises en avant par une ?tude am?ricaine.

“Nous avons la grande joie de vous annoncer que parmi les quatre cas confirm?s d’Ebola de Goma, deux sont gu?ris. C’est pour nous un message fort que Ebola est gu?rissable. Aujourd’hui, les m?dicaments sont l?”, a d?clar? le professeur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur de la riposte contre Ebola en R?publique d?mocratique du Congo.

“Nous avons deux traitements maintenant, le mAb114 et le REGN-EB3. Ce sont donc ces deux mol?cules que nous allons utiliser, parce que d’apr?s les r?sultats que nous avons obtenus jusqu‘? pr?sent, ce sont ces deux mol?cules qui sont efficaces”, a expliqu? cet expert congolais, sp?cialiste et pionnier dans la lutte contre d’Ebola.

Lundi, les autorit?s sanitaires am?ricaines, qui ont co-financ? une ?tude sur le traitement d’Ebola ont indiqu? que ces deux m?dicaments ont augment? significativement le taux de survie de patients dans le cadre d’un essai clinique en RDC, qui a doubl?.

Parmi les quelque 500 personnes dont les donn?es ont ?t? analys?es (sur un total de 681 participants), la mortalit? est tomb?e ? 29% avec le REGN-EB3 et ? 34% avec le mAb114, a d?taill? lundi Anthony Fauci, directeur de l’Institut am?ricain des maladies infectieuses et des allergies. Pour les personnes ne prenant aucun traitement, le taux de mortalit? est compris entre 60 et 67%.

Ces deux traitements sont des anticorps monoclonaux qui agissent en neutralisant la capacit? du virus ? affecter d’autres cellules.

“On peut gu?rir vite”

“Il y a eu quatre mol?cules qu’on utilisait pour soigner les malades. Deux mol?cules ont prouv? leur efficacit?, le mAb114 et le REGN-EB3. Je ne peux pas en dire plus”, a d?taill? ? l’AFP le Dr C?lestin Ntawigenga coordonnateur de la riposte ? Goma.

?pouse d’un orpailleur d?c?d? le 2 ao?t ? Goma, Esp?rance Nabintu et son gar?onnet ?g? d’un an sont rentr?s chez eux, apr?s avoir ?t? d?clar?s gu?ris par les autorit?s sanitaires.

“Je remercie mon Dieu, j‘?tais malade d’Ebola, je suis gu?rie alors que mon mari en est mort (…). Ebola existe. Je l’ai exp?riment? dans ma chair, il tue mais on peut gu?rir vite”, a t?moign? Mme Nabintu.

“Mon mari est d?c?d? parce qu’il a ?t? conduit au CTE (Centre de traitement d’Ebola) en retard”, a regrett? cette m?re de dix enfants.

La RDC est touch?e par une ?pid?mie d’Ebola d?clar?e le 1er ao?t 2018. Depuis juillet, quatre cas ont ?t? enregistr?s ? Goma, capitale du Nord-Kivu, faisant craindre une propagation de l‘?pid?mie dans d’autres villes congolaises et dans les pays voisins. 

Vaccinations massives

Depuis une semaine, les autorit?s rwandais ont impos? des restrictions ? leurs ressortissants d?sireux de se rendre ? Goma, au nom de la lutte contre Ebola. Cependant, les Congolais sont autoris?s d’aller et revenir au Rwanda, moyennant un laissez-passer.

Tr?s contagieuse, la fi?vre h?morragique a d?j? caus? 1.892 d?c?s, d’apr?s les derniers chiffres des autorit?s, dat?s de lundi. Selon cette source, au total, 833 personnes ont ?t? gu?ries d’Ebola depuis le d?but de cette dixi?me ?pid?mie sur le sol congolais, o? la maladie est apparue en 1976.

Le virus est transmis ? l’homme par certains animaux sauvages, puis entre humains par contacts directs et ?troits, via les fluides corporels d’une personne malade.

Les agents de sant? ne sont pas ?pargn?s : 41 d?c?s ont ?t? enregistr?s parmi eux, d’apr?s le minist?re de la Sant?.

Outre le traitement curatif, un vaccin pr?ventif a ?t? administr? ? 191.237 personnes depuis une ann?e. “Le seul vaccin a ?tre utilis? dans cette ?pid?mie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqu? par le groupe pharmaceutique Merck”, a pr?cis? le minist?re.

L‘?pid?mie a ?t? relativement circonscrite dans deux provinces (Nord-Kivu dans l’est et Ituri dans le nord-est). Deux cas ont n?anmoins ?t? enregistr?s dans l’Ouganda voisin.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench