Type to search

Ebola-RDC: 7 morts dans deux attaques de rebelles contre des centres de traitements.

Ebola-RDC: 7 morts dans deux attaques de rebelles contre des centres de traitements.

Share

Les attaques des groupes arm?s a Biakato Mines et Mangina dans l’est de la RDC ont fait des morts et des bless?s parmi les intervenants de la riposte contre Ebola.

En effet, 7 personnes parmi lesquelles 1 tanzanien ont perdues la dans ses attaques des pr?tendues ADF.

“Les attaques men?es par des groupes arm?s dans les mines de Biakato et ? Mangina en RDC ont fait des morts et des bless?s parmi ceux qui luttent contre Ebola. Nous avons le c?ur bris? que nos pires craintes se soient r?alis?es. Notre objectif est de soigner les bless?s et de veiller ? ce que le personnel des autres sites soit en s?curit?”, a not? le chef de l’Organisation mondiale de la sant? sur twitter.

Le chef r?gional de l’OMS, Dr Matshidiso Moeti, a ?galement tweet? au sujet des attaques:

“Je suis profond?ment attrist? par les deux attaques perp?tr?es contre les agents de sant? dans les mines de Biakato et de Mangina en RDC. La situation est toujours d’actualit?, mais nous comprenons qu’il y a eu des morts et des bless?s. Nous faisons tout notre possible pour soigner les bless?s et mettre notre personnel en s?curit?”.

La R?publique d?mocratique du Congo conna?t actuellement la deuxi?me pire ?pid?mie d’Ebola jamais enregistr?e dans le monde, qui a tu? plus de 2.000 personnes et en a infect? plus de 3.000 autres.

L’?pid?mie touche les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri, qui sont d?j? d?chir?es par la violence perp?tr?e par les milices qui y op?rent.

En juillet, l’OMS a d?clar? qu’il y avait une “urgence de sant? publique d’int?r?t international”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench