Les propositions des lois controversées des députés FCC Aubin Minaku et Gary Sakata font objet de débat et contestation populaire. La CENCO s’est invité également au débat pour donner son avis.

La CENCO par son secrétaire général Abbé Donatien Nsole a demandé à l’assemblée nationale de surseoir l’examen de la proposition de loi Minaku-Sakata car elle risque de plonger le pays dans un chaos.  ” nous ne devons pas avoir des lois taillées sur mesure”. L’indépendance de la justice en dépend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici