Un militaire à l’état d’ivresse a tiré sur 21 civils, dans la nuit de ce Jeudi 30 juillet 2020, dans le territoire d’Uvira en province de Sud-Kivu.

Le chef de la cité de Sange, Malula Ndabwirwa, avance un bilan de 12 morts et 9 blessés. Les 9 autres personnes blessées sont prises en charge à l’hôpital général de référence de Sange.

Une vive tension s’observe depuis la nuit dans la cité située dans la plaine de la Ruzizi.

« Tôt ce matin, des habitants en colère manifestent leur indignation après la mort de 12 personnes par un militaire qui était ivre », indique un habitant de Sange.

Les manifestants brûlent des pneus sur la RN5 et scandent des chants hostiles à l’armée.

Asaph Mawonda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici